édition numérique éditions numériques livres numériques Beaux-Livres Jeunesse albums édition print éditions numériques

22.3.12

1 000 écrivains disent ce qu'ils pensent...

... de leurs éditeurs, à l'occasion du 4ème baromètre 
des relations auteurs/éditeurs.






















Si les résultats confirment les tendances observées ces dernières années, ils témoignent également d’une certaine crispation : 31 % des auteurs estiment que leurs relations avec leurs éditeurs ne sont pas satisfaisantes et 8 % d’entre eux qu’elles sont conflictuelles. Le niveau de satisfaction est plus élevé chez les auteurs de livres universitaires, professionnels ou scolaires et de documents ou d'essais, et le moins élevé chez les auteurs de littérature générale et de livres jeunesse.

Les sept points sur lesquels porte cette enquête :
• Rémunération : 60 % des auteurs au-dessous de 10 % de droits !
• À-valoir : des montants à la baisse, la proportion de faibles à-valoir est en augmentation.
• Reddition des comptes : un statu quo intolérable
• Traductions, adaptations, pilon... Des pratiques pas toujours claires
• Numérique : beaucoup de bruit pour rien ou presque
• Gestion collective : efficacité renforcée
• Les écrivains et la formation professionnelle : le verre à moitié plein ou vide !


Une étude réalisée par la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia) en partenariat avec la SGDL (Société des Gens de Lettres) à l'occasion du Salon du Livre de Paris : ici en intégralité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire